Hubert Damon a toujours favorisé l’échange avec d’autres artistes. Cet échange a pris la forme, dans les années 1970, d’organisation de festivals d’envergure dans sa maison de Suèvres, réunissant des artistes de toutes disciplines, de la danse au théâtre en passant par le mime, la sculpture, la peinture, la poésie, et bien sûr la musique. Dans ce cadre, il a réalisé, avec la complicité de l’imprimeur Pierre-Jean Mathan, plusieurs livres d’artistes alliant poèmes et tableaux, en particulier :
  • Suèvres (1971), poèmes inédits de Jean de Chauveron, Andrée Chédid, Pierre Dalle Nogare, Gérard Engelbach, Jean Mambrino, Bernard Noël, Jacques Réda, et Jean-Claude Renard, soixante-cinq exemplaires sur Vélin de Rives, illustrés de onze linogravures en couleurs d’Hubert Damon, sous double emboitage crème frappé au balancier d’un sigle original « papillon ».

  • Loire (1972), poèmes inédits de Andrée Chédid, Anne-Marie de la Haye, Guy Rohou, Jean-François Fouquereau, Marcel Béalu, Jean de Chauveron, et Jean-Claude Renard, soixante-cinq exemplaires sur Vélin d’Arches, illustrés de lithographies originales en couleurs d’Hubert Damon, sous double emboitage crème frappé au balancier d’un sigle original « vague de Loire ».

  • La flamme sans ombre (1974), poèmes de Marcel Béalu, cent-vingt exemplaires illustrés de onze lithographies originales en double page, dont une en couleurs d’Hubert Damon, tirés pour partie sur papier Japon et Auvergne, sous emboitage toilé.

  • Escorte la vie (1975), poèmes d’André Chédid, cent-vingt exemplaires illustrés de linogravures d’Hubert Damon, sous emboitage toilé.

Plus récemment, ces échanges se sont poursuivis autour de l’atelier d’Hubert Damon en Sologne, avec son fils Emmanuel Damon. Né à Blois en 1968, Emmanuel Damon vit entre Paris et le Val de Loire. Édités aux éditions Al Manar – Alain Gorius (voir ci-dessous), aux éditions du Cerf, chez L’Harmattan (Les armes neuves, la faim, 2008, Patience de la foudre, 2004) et aux Cahiers Bleus (Dans un concert jaune d’arbres et de pierres, 1997), ses poèmes ont été publiés dans une quarantaine de revues en France, en Belgique et en Suisse.

La collaboration entre Hubert et Emmanuel Damon a donné lieu à la création des ouvrages suivants :

  • La Bonne Nouvelle (2007), tableaux et poèmes. Dans le cadre de l’exposition organisée à cette occasion en l’église Saint-Roch, à Paris, a été créé, sous le même titre, un oratorio pour récitant, clarinette, cor et trio à cordes, écrit en collaboration entre Emmanuel Damon et le compositeur Éric Fischer,

  • La lumière en ses jardins (2007).

  • Mers (2009).

  • Jubilation, éditions du Cerf, Paris, 2010.

  • Regain du sang, éditions Al Manar - Alain Gorius, Paris, 2012 :

    • Édition courante rehaussée de onze gravures sur linoléum d’Hubert Damon,

    • Tirage de tête, composé de vingt-six exemplaires numérotés de 1 à 26 et de quatre exemplaires de chapelle numérotés HC de 1 à 4, rehaussés chacun d’une aquarelle originale d’Hubert Damon.

  • Abondante et crue, la mer, éditions Al Manar - Alain Gorius, Paris, 2012, leporello tiré à vingt-quatre exemplaires sur Velin d’Arches numérotés de 1 à 24, outre quatre exemplaires hors commerce numérotés HC de 1 à 4, constitués au recto d’un poème imprimé sur presses typographiques et au verso d’une aquarelle originale d’Hubert Damon.

  • Archipel du soleil liquide, éditions Al Manar - Alain Gorius, Paris, 2013 :

    • Édition courante illustrée de onze reproductions de tableaux d’Hubert Damon,

    • Tirage de tête, composé de vingt-six exemplaires numérotés de 1 à 26, comportant chacun une aquarelle originale d’Hubert Damon, présentés sous coffret rehaussé de la main du peintre et d’un extrait de poème manuscrit d’Emmanuel Damon.

Enfin, à paraître en 2013 :

    • Marée contre le gré des eaux, éditions Isolato, Nancy, édition courante imprimée sur presse typographique, rehaussée de gravures sur bois d’Hubert Damon ainsi que d’un rappel au colophon, et tirage de tête.